Il y a quelques jours, la deuxième phase du suivi printanier, par la technique de lecture, des potentiels couples reproducteurs de Perdrix italienne (Perdix perdix italica) à Mezzano s’est également clôturée.

En fait, entre mars et avril, les opérateurs impliqués dans la surveillance ont parcouru en voiture 184 transepts dans la Valle del Mezzano, couvrant ainsi toute la surface de la zone d’étude.

A l’appel du mâle, enregistré sur des appareils spéciaux et émis depuis des stations préétablies le long des transepts en direction des 4 points cardinaux, les opérateurs enregistraient les éventuelles réponses des mâles seuls entendus, des mâles seuls entendus et vus, des mâles appariés avec une femelle et des individus indéterminés vus.

A ce jour, les résultats préliminaires sont assez encourageants : en mars 66 hommes entendants, 27 hommes entendants et voyants, 74 couples et 9 individus indéterminés ont été enregistrés, alors qu’en avril 59 hommes entendants ont été enregistrés, 17 hommes entendants et voyants, 100 couples et 6 individus indéterminés.

En cette première année de réintroductions, le bilan que l’on peut faire est conforme aux attentes : il s’agit toujours d’une espèce qui depuis soixante ans n’a connu la vie qu’en captivité, peu habituée à la rusticité et donc plus vulnérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu

Utilizziamo i cookie per offrirti la migliore esperienza online. Accettando l'accettazione dei cookie in conformità con la nostra politica sui cookie.